Déménagement!!

Quand Nanie Lit

Le blog déménage vers une autre plate-forme!

Retrouvez moi sur Quand Nanie Lit

 

 

 

Delirium, livre 2 ▬ Lauren Oliver

delirium--tome-2---pandemonium-841892



/!\ ATTENTION SPOILERS /!\

Ne lisez pas cette chronique si vous n’avez pas lu le premier tome de la saga !!!


Lena a découvert avec Alex ce sentiment interdit qu’est l’amour. Ensemble ils se sont enfuis, déterminés à gagner la Nature pour vivre leur passion. Mais seule Lena est parvenue à franchir la frontière. Sans savoir si Alex est encore vivant.

Aujourd’hui Lena a rejoint la résistance. Elle se voit confier une mission qui pourrait bien lui coûter la vie.

Mais une nouvelle rencontre vient remettre en question tous ses principes. Se battre pour avoir le droit d’aimer : cela a-t-il vraiment un sens ?

Imaginez qu’on vous prive de tout sentiment. Que la liberté ne soit plus qu’un vieux souvenir dénué de sens. Jusqu’où iriez-vous pour garder le droit d’aimer ?

Plongez dans l’inoubliable trilogie DELIRIUM.  

 

 

 

••• First impressions

Le dernier tome de la saga étant sur le point de sortir, j’ai eu envie de lire la suite des aventures de Lena.

Le livre 1 avait été une bonne lecture (ma chronique ICI), la fin du livre était assez palpitante…

Alors, qu’est devenue Lena? Comment s’est passé mon retour dans ce monde sans Amour?

 

••• Ce que j’en pense

▬   Dans ce second tome on retrouve Lena où nous l’avions laissée à la fin du premier livre: elle vient d’échapper aux Régulateurs, laissant derrière elle sa vie d’avant mais plus que tout celui qui lui a fait découvrir l’amour. Alex est mort, sa meilleure amie Hana va devenir une zombie, et que va devenir sa cousine Grace

Lena se retrouve seule dans la Nature. Mais elle est recueillie par des Invalides qui la soignent et lui apprennent à vivre dans cette Nature qu’elle craignait mais qui la faisait également rêver. Sans Alex à ses côtés, Lena a du mal à faire face. Mais la colonie et ses membres, arriveront à lui faire voir les choses autrement! Lena s’adapte et accepte sa nouvelle vie d’Invalide.

▬ Dans ce récit entre passé et présent, Lena nous raconte “L’avant” et ses mois difficiles où elle a du apprivoiser la Nature et les gens qui y habitent. Apprivoiser cette nouvelle façon de vivre, de s’exprimer en toute liberté: pouvoir poser une main sur l’épaule de quelqu’un, le serrer dans ses bras, sourire à un garçon, crier, rire, pleurer en toute liberté.

Puis il y a le “Maintenant” , la Lena plus forte, plus humaine que jamais, qui a intégré la résistance. S’infiltrant parmi les “zombies”, rejouant à l’ancienne Lena qui ne vivait que dans l’attente du Protocole qui la sauverait du Deliria.

C’est d’ailleurs le thème principale de cette suite: la Résistance! Nous découvrons un peu l’envers du décor et les actions des Invalides que Lena craignait tant dans le premier tome. Dans une nouvelle ville, avec une nouvelle organisation, où la population est beaucoup plus dense… Il est beaucoup plus difficile de garder le contrôle de la situation et certaines personnes commencent à douter du bien fondé du Protocole.

C’est là que Julian Fineman entre en scène: symbole fort de l’ASPASD, le fils du fondateur du mouvement est sur le point d’être opéré malgré certains risques. Pour cette association qui prône  une Amérique sans Delirium, la vie de Julian n’est rien comparé au message qu’il véhicule: un jeune homme allant jusqu’à risquer sa vie pour vivre à l’abri du Deliria. 

Lena a pour mission de surveiller Julian, mais au cours d’un meeting, les choses vont dégénérer et leurs vies vont être menacées à tous les deux…

▬ La Lena toute lisse et conditionnée va se montrer beaucoup plus forte et combattante qu’il n’y parait. Sa renaissance dans la Nature va nous permettre de découvrir une nouvelle facette de ce personnage. J’ai beaucoup aimé son évolution entre les 2 tomes mais aussi tout au long de ce second opus.

Nous faisons connaissance avec les membres de la  Colonie mais également avec cette population de New York et ses personnages influents comme Julian et surtout son père.

Julian est un jeune homme qui ressemble beaucoup à la Lena du premier tome. Avec son passé torturé et son avenir incertain. Il est très attendrissant et beaucoup moins naïf que la plupart des zombies ou futurs zombies. 

Mais comme dans le premier tome, je trouve un peu dommage que les personnages secondaires ne soient que survolés…

▬  Lauren Oliver est une auteure que je continuerais à lire. Encore une fois, elle sait amener les lecteurs dans ses histoires, les emporter bien loin de notre réalité sans pour autant que l’on doute de ce monde imaginaire. C’est beaucoup plus rythmé que le premier, très fluide et encore une fois, les 50 dernières pages sont stressantes!

▬ Les petits moins de ma lecture se trouvent dans le fait que certains personnages soient un peu trop survolés, et par quelques essoufflements, surtout lorsqu’il est question de la Nature.

Ce que j’ai aimé, au contraire, ce soit que les rôles soient inversés, que Lena ne soit plus une jeune fille en totale conditionnement avec les lois mais une Invalide qui expliquera les bienfaits de l’Amour et de la Nature. Elle reprend le rôle d’Alex dans le premier tome et c’est elle qui va devoir convaincre que le Delirium n’est qu’une supercherie. Et malgré une fin prévisible, le roman est construit de telle sorte qu’on a envie de lire la suite!

 

 

 

••• Conclusion

Une suite riche en rebondissements et un roman bien construit qui reste dans la continuité du premier tome. Ce fut une lecture très agréable et j’ai hâte de découvrir le dénouement de cette saga!!!

Je me demande si les gens se rapprochent toujours ainsi, en se guérissant de leurs blessures mutuelles, en pensant leurs plaies.

 

••• A savoir

Les adaptations cinés des romans jeunesse pleuvent depuis quelques mois. La faute au succès d’Hunger Games surement!

Enfin bref, après Sublimes Créatures et La Cité des Ténèbres, c’est au tour de Delirium d’être adapté sur petit écran cette fois-ci!

Affaire à suivre…

 

.

 

.

 

L’écume des jours ▬ Boris Vian

l'ecumedesjours

Colin aime le jazz Nouvelle-Orléans, les plats de son cuisinier Nicolas, la patinoire Molitor, le pianococktail qu’il a inventé pour harmoniser les alcools comme les musiques, et aussi son ami Chick, qui collectionne les livres de Jean-Sol Partre.

Puis il rencontre Chloé. Alors Colin aime Chloé, les vitres de couleurs pour la réchauffer, les masses de fleurs pour la guérir… Peut-être…  

 

☆☆☆

 

 

••• First impressions

En rangeant mes bibliothèques, j’étais tombé sur cette vieille édition qui avait du appartenir à mon frère ou à ma sœur. Il avait donc rejoint ma PAL, sachant que c’était Boris Vian et que j’avais envie de découvrir cet auteur.

Une lecture commune organisée sur Livraddict m’a permis de le sortir de ma PAL où il prenait la poussière depuis des mois…

 

••• Ce que j’en pense

J’aurais bien choisi mon schéma classique pour parler de ce roman, mais j’ai trouvé que ce n’était pas du tout approprié! Surtout qu’il part un peu en vrille ce roman ^^ Alors j’ai décidé d’y aller en free-style, et de déposer les idées comme elles me venaient à l’esprit!

L’histoire est vraie puisque je l’ai imaginée d’un bout à l’autre.

Et bien, une chose est certaine, c’est que Boris Vian à une sacrée imagination. Dans cette histoire on plonge dans l’absurde et ce, dès les lignes.

Au commencement, nous découvrons Colin, qui au sortir du bain, à des habitudes bien loufoques. Ces premières lignes étaient si bizarre qu’il m’a fallut les relire pour vérifier si j’avais bien lu ce que j’avais lu.

Boris Vian a une façon très particulière de décrire ces personnages. En règle général, ce roman est un peu trop descriptif à mon gout, malgré quelques jolies tournures de phrases. Je n’ai pas accroché avec l’histoire ni avec ses personnages.

Il m’aura fallu lire une bonne moitié du roman pour enfin me plonger dans l’histoire. Mais malgré une histoire d’amour assez cliché et quelques clins d’œil bien sympa, je ne suis pas convaincue.

Ce roman était peut-être trop subtil pour moi. J’ai bien comprit qu’il se cachait énormément de choses derrière cet univers loufoque et ces personnages étranges, mais ça n’a pas du tout fait écho en moi, malheureusement.

Est-ce que je relirais du Boris Vian, peut-être car comme dit plus haut, le style est vraiment très agréable et il savait jouer avec les mots. Vous auriez des titres à me conseiller?

 

••• Conclusion

Un roman absurde qui ne m’as pas vraiment touché. Les personnages secondaires étant bien plus intéressant que le couple principal, je n’ai pas accroché avec l’intrigue et cette histoire d’amour. 

- Je t’ai déjà dit que je t’aimais bien en gros et en détail.
- Alors, détaille.

 

 

Retrouvez l’avis de mes partenaires de lecture:  …

 

.

 

.

 

Sortilège ▬ Alex Flinn

9782012016910

Je suis un monstre. Pourtant, autrefois, j’étais le type parfait : grand, beau, riche et… atrocement méchant. Je n’aimais que moi et c’est pour cela qu’un sort m’a été jeté. Je suis devenu une bête difforme, velue, monstrueuse. Il me reste deux ans pour être aimé d’une jeune fille, sinon…

Ceci n’est pas un conte de fées. Mon histoire prend place aujourd’hui, en plein cœur de New York. J’espère que quelqu’un va venir à mon secours.  

 

 

 

 

☆☆

 

 

 

••• First impressions

Il y a quelques mois j’ai vu le film tiré de ce roman et j’avais aimé mais sans plus… Un peu trop prévisible, un peu trop gentillet, un peu trop jeunesse peut-être!

On m’avait conseillé le livre qui était un peu plus sombre et voila comment ce bouquin a atterrit dans ma PAL.  

 

 

••• Ce que j’en pense

▬ Le roman commence par un tchat entre plusieurs personnes aux pseudonymes bien étranges, dont un qui s’appelle Monsterkid. Qui est-il? D’où vient-il? Quel est cet étrange forum de discussion où il est question de transformations et de sortilèges?

Monster va nous raconter son histoire où tout a commencer à cause d’une sorcière…

▬ Dans le premier chapitre, nous nous retrouvons dans un lycée, au moment de l’élection du roi et de la reine du bal de printemps. Alors que Kyle – le beau-gosse le plus populaire – entame son discours, Kendra hausse le ton et dénonce ce culte archaïque de l’apparence. Fier comme un coq, Kyle tente de s’y opposer alors que cette dernière le traite de monstre: il sourit devant le ridicule de la situation.

Je m’attendais à ce qu’elle fonde en larmes. Brutaliser les ringards, les faire pleurer, les brutaliser de nouveau était rigolo.

Kyle méprise les simples gens et s’amuse à les humilier mais cette fois-si il s’attaque à la mauvaise personne : une sorcière, elle le préviens qu’il va payer pour ce qu’il a fait…

Alors, prie pour trouver une jeune fille meilleure que toi et pour gagner son attachement par la seule force de ta bonté.

 

Kyle le beau gosse populaire du lycée qui loue l’apparence et traite les personnes moins jolies comme des moins que rien. Il est arrogant, égoïste, méchant… Une vraie tête à claque! Mais grâce au sortilège, il va s’améliorer et faire un gros travail sur lui. Une belle évolution pour ce personnage.

D’autres personnages peuplent le roman comme Lidy, l’étudiante discrète qui préfère la compagnie des livres à celle des autres gens. Ou encore la fameuse sorcière, Kendra, au style très gothique.

Mais moins d’une dizaines de personnages apparaissent au fil des pages. Un groupe assez restreins qui profite à l’atmosphère du roman.

▬  J’ai découvert Alex Flinn au travers de ce roman et son style est assez simple. C’est fluide, c’est très moderne et ça se lit très bien. Il n’y a pas de grandes phrases, de jolies tournures de phrases, mais ce qu’il écrit est très ancré dans la réalité et c’est rafraichissant.

▬ Il y a pas mal de clichés comme les beaux-stupides et les moches-intellos. Les discrets qui lisent comme si lire était destiner aux moins chanceux. C’est aussi terriblement prévisible mais retranscrire “La Belle et la Bête” dans notre époque est sympa à lire.

L’atmosphère très sombre et oppressante du début du livre fait place peu à peu à quelque chose de plus doux, plus frais et plus joyeux…

C’est la première fois que j’entend parler de fanfictions dans un bouquin, écrivant ce genre de texte, cela a rajouter un certain intérêt à ma lecture. L’univers électronique dont est prisonnier Kyle est très bien décrit, il est très facile de se reconnaitre dans certains passages.

 

••• Conclusion

L’histoire de la Belle et la Bête remise au gout du jour. Une réécriture bien sympathique de ce conte dans notre société moderne. Un bon moment de lecture!

Ceux qui sont incapables de discerner ce qui compte réellement dans l’existence ne seront jamais heureux. Je vous souhaite d’être heureux Monsieur Kyle.

Je consacrais pas mal de temps à regarder Linda lire. Qu’elle avale autant de bouquins en un été m’estomaquait. Il arrivait qu’elle rie tout en lisant et, un jour, elle a fondu en larmes. Pareilles réactions face à un ouvrage, ça me dépassait.

.

 

.

.

 

Top 10 Tuesday {60}

Le Top Ten Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire défini.
Ce rendez-vous initialement créé par The Broke and the Bookish est repris en français par Iani.

top10tuesday1_thumb2_thumb_thumb_thu


Le top 10 de cette semaine est:

Vos 10 livres à lire pour ce printemps

Ne le dis à personne d’Harlan Coben, je dois lire ce roman pour une lecture commune prévue fin mars! Donc ce sera l’une de mes lectures prioritaires pour ce printemps!

L’écume des jours de Boris Vian, la encore c’est une lecture commune pour Avril .

L’intégrale 1 du Trône de Fer de G.R.R. Martin, là encore, une lecture commune, prévue pour le 1er Mai, je pense qu’elle devrait me durer un petit moment…

• Pour ce printemps, j’aimerais bien terminer ou reprendre certaines lectures que j’avais mis en pause: Attachement de RAinbow Rowell; Extrêmement fort et incroyablement près de Jonathan Safran Foer; Jane Eyre de Charlotte Brontë; L’attrape-coeur de J.D. Salinger; Sauvage de Melanie Wallace; Le voleur d’ombres de Marc Levy.

• Et pour finir j’aimerais retrouver Tris & Four dans Divergent, tome  2 de Veronica Roth.

 

.

Et  vous, quelle est votre PAL pour ce Printemps?.

.

.

 

Top 10 Tuesday {59}

Le Top Ten Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire défini.
Ce rendez-vous initialement créé par The Broke and the Bookish est repris en français par Iani.

top10tuesday1_thumb2_thumb_thumb_thu


Le top 10 de cette semaine est:

Les 10 auteurs dont vous achetez les nouveaux livres les yeux fermés

Simone Elkeles , j’avais adoré Paradise, je me suis jetée sur la saga  Irrésistible. J’aime son style et les histoires qu’elle imagine. Je n’hésiterais pas une seconde à lire ces nouveaux romans.

Nicholas Sparks , alors j’en ai encore pas mal à lire de lui mais anciens ou nouveaux, dès qu’il s’agit de cet auteur, je me pose pas de question ^^

Suzanne Collins elle m’a totalement bluffée avec Hunger Games, je sais que j’aurais une certaine appréhension à lire un nouveau livre de cette auteure, mais je tenterais le coup, obligé!

Marc Levy une valeur sûr! Malgré Le premier Jour que j’ai moyennement apprécié, j’achète toujours les romans de cet auteur!

Stephenie Meyer Je l’avais boudée à la fin de la saga Twilight et je le regrette beaucoup car je n’aurais pas du rester sur ma première impression. Les premiers tomes étaient bien écrits et j’aurais tout de suite dû sauter sur “Les âmes Vagabondes”, l’un de mes énorme coup de cœur de 2012

Penelope Bagieu parce que j’aime son humour, son coup de crayon et que ça fait mouche à chaque fois!

 

Difficile d’arriver à 10 pour ce thème… Après j’ai lu l’unique roman de certain(e)s écrivain(e)s que j’ai adoré donc je pense que je prendrais le temps de lire le résumé avant de me jeter dessus:Arthur Golden ou Kerry Reich .

Et pour finir, si l’on retrouvais des manuscrits d’auteur(e)s disparu(e)s, je me jetterais sur ceux de Jane Austen et Louisa May Alcott.

 

 

 

Et  vous, quels sont les auteurs dont vous achèteriez les livres les yeux fermés?.

.

.

 

La petite marchande de souvenirs ▬ François Lelord

9782709642835

Dans une Hanoï endormie, ancienne ville impériale, devenue un des derniers musées vivants du communisme, Julien, le nouveau jeune médecin de l’ambassade de France, découvre chaque jour davantage un peuple marqué par l’Histoire. Aux abords du lac de l’Épée, il croise souvent une jeune fille, Lumière d’Automne, qui tente de vendre des souvenirs aux touristes. Malgré tous les interdits qui les séparent, ils commencent une conversation…
Peu avant Noël, une mystérieuse épidémie se déclare dans le service du professeur Dang, qui a pris Julien en affection. Tandis que la ville lentement se referme, Julien part en expédition sur la piste des premiers malades, alors que Lumière d’Automne, bravant l’interdiction de vendre, finit par être arrêtée par la police.
Vivre un grand amour, rester en vie, ne jamais reculer, Julien n’est pas sûr d’y parvenir, mais il a appris à toujours choisir la voie difficile, qu’il pense être celle du bonheur.

 

★☆

 

 

••• First impressions

C’est lors d’une Masse Critique chez Babelio que j’ai découvert ce livre. Un livre mettant en scène un médecin, une mystérieuse jeune femme,  une épidémie, et se passant en Asie… Je ne pouvais qu’avoir envie de le lire! Et que dire de la couverture qui invitait au voyage.

J’ai été ravie d’être choisie pour lire ce roman que je me suis empressée de lire dès qu’il est arrivé dans ma boite aux lettres!

 

 

 

••• Ce que j’en pense

▬   1995- Hanoï. Il est français, jeune médecin et travaille pour l’ambassade de France. Elle est vietnamienne et tente de faire vivre sa famille en vendant des souvenirs,  risquant chaque jour de se faire arrêter par les autorités… Puis il y a cette religieuse, souffrant d’un mal indéfinissable. Virus? Epidémie? Des mots qui font froids dans le dos , qui font naitre une appréhension qui nous accompagne tout au long de ce roman. 

Nous suivons le quotidien de Julien, ce jeune médecin français qui devient l’un des acteurs principaux d’un drame où des vies sont en jeu. En parallèle, nous apprenons à connaitre cette jeune marchande de souvenirs qui travaille dans l’illégalité et risque sa liberté tout les jours afin de subvenir aux besoins de sa famille.

Quel est le lien entre ces deux personnages? Que va-t-il se passer entre eux? Je vous laisse le soin de le découvrir!

Julien et Lumière d’Automne sont les deux héros de ce roman. Nous suivons leur parcours -ensemble ou séparément -dans cet Hanoï bourré de traditions qui plombe un peu leur relation. L’atmosphère qui s’en dégage est assez pesante, aussi bien dans leurs échanges, que dans la ville où se situe le roman ou bien dans le contexte, avec cette épidémie qui menace la population.

La palette des personnages est très nuancée, très éclectique. Nous rencontrons par exemple une virologue anglaise, un surfeur australien ou bien un couple d’américains… Ils traversent le roman en laissant plus ou moins leur empreinte dans la vie de nos 2 héros… Mais il est assez difficile de s’attacher à eux, car bien moins “exploités” que nos 2 héros.     

 

▬  J’ai découvert François Lelord grâce à ce roman et j’ai trouvé son style agréable à lire malgré quelques phrases étrangement construites. Les chapitres sont courts, j’avais l’impression de voir défiler les scènes d’un film, ou bien de découvrir des photos.

 

▬ Bien que l’histoire soit très intéressante, j’ai été un peu déroutée par certaines tournures de phrases (était-ce du à ma fatigue ou bien aux coquilles qui parsèment cette édition?) qui rajoutait à la pesanteur de ma lecture.

Souffrant de passages assez lent, le rythme du récit saccadé m’a un peu gêné. Même dans les derniers chapitres où tout s’enchaine, j’ai trouvé cela trop rapide, limite bâclé. La fin du roman se déroule dans l’urgence: tout est trop rapide et cela intervient à un moment où l’histoire devenait vraiment passionnante! Dommage Triste   

 

▬ Malgré ces quelques bémols, j’ai bien aimé l’histoire et le suspense qui survient à des moments où l’on ne s’y attend pas.

J’ai bien aimé tout le contexte historique et politique dans lequel se déroule l’action. J’étais un peu perdue mais cela m’a donné envie d’en lire plus sur le sujet….

C’est un roman qui nous emmène au cœur de la population vietnamienne. C’est dépaysant, fascinant, on visite Hanoï et ses environs, on découvre les coutumes de l’époque, les codes… Et cette manie de garder le silence, de taire ses émotions. J’ai aimé certains passages où les non-dits devenait presque plus parlant que les dialogues. 

 

••• Conclusion

Un roman dépaysant où le destin des personnages est incertain. Une histoire limite angoissante mais aussi frustrante, prenant place dans un pays où les choses -importantes ou non- ne sont pas forcément dites…

 

Il avait envie de prolonger une forme d’ivresse, et la camaraderie en était une, pour échapper à l’inquiétude, à ses doutes sur l’épidémie, et aussi au souvenir de son rejet de la petite marchande de souvenirs.

 

 

Je remercie Babelio et les Editions JC Lattès de m’avoir fait voyager au cœur du Vietnam. J’ai passé un bon moment de lecture en compagnie de Julien & Lumière d’Automne.

.

.

 

Top 10 Tuesday {58}

Le Top Ten Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire défini.
Ce rendez-vous initialement créé par The Broke and the Bookish est repris en français par Iani.

top10tuesday1_thumb2_thumb_thumb_thu


Le top 10 de cette semaine est:

Les 10 romances préférées

Les romances… Je me rend compte que j’en ai lu pas mal ^^  Mais en découvrant le thème du top 10  ce n’est pas à proprement parlé des romances qui me sont venues en tête en premier… Alors je vais un peu adapté ce top ^^  :

De la romance pure et dure…

Orgueil&préjugés (obligé!!!!) de Jane Austen

La délicatesse de David Foenkinos

Paradise de Simone Elkeles

Quand souffle le vent du Nord de Daniel Glattauer

Le porte-bonheur de Nicholas Sparks

Et si c’était vrai de Marc Levy

Un cri d’amour au centre du monde de Kyoichi Katayama

• La saga Irrésistible des frères Fuentes de Simone Elkeles

 

D’autres genres…. Ou la romance n’est pas le sujet principal du roman…

Les âmes vagabondes de Stephenie Meyer

Geisha d’Arthur Golden

 

 

 

 

Et pour vous, quelles sont vos 10 romances favorites?.

.

.

 

Wicca, tome 1: L’éveil ▬ Cate Tiernan

wicca

Il se passe des choses que je ne comprends pas.

  •

  Depuis que j’ai découvert la Wicca,

  rien n’est plus pareil.

  Mon esprit se déploie. Mes sens s’éveillent.

  •

  On me dit que j’ai un don.

  Et je le crois.

  Plus j’apprends, plus mon pouvoir s’intensifie.

  •

  Je deviens trop puissante.

  Je dérange

 

☆☆☆

 

 

••• First impressions

Je ne me rappelle plus trop comment ce livre est arrivé dans ma PAL (oulala, c’est grave!) mais je sais que j’avais très envie de le lire, sans vraiment prendre le temps de le faire. Une lecture commune était organisée sur Livraddict et j’en ai profité!

 

Alors, est-ce que ce livre valait le coup?

 

••• Ce que j’en pense

▬   Le roman commence le jour de la rentrée, Morgan entame son année de première. En ce premier jour, elle est troublée par l’arrivée d’un nouvel élève, Cal. Et ce n’est pas la seule! Le nouveau fera tourner bien des têtes… Le plus troublant c’est qu’il ne la fuit pas. Poli il entame même la conversation lorsqu’ils se croisent…

Dans ce récit au présent et surtout à la première personne du singulier, nous entrons dans la tête de Morgan et découvrons la Wicca tout comme elle.

Dans la Wicca, Satan n’existe pas. En vérité, c’est la religion la plus douce et la plus ouverte qui soit. Le but, c’est de célébrer la nature

Une initiation qui s’avère sympathique et qui est le fil conducteur du récit. Mais d’autres intrigues viendront s’ajouter à cela… De quoi attiser la curiosité et continuer la lecture jusqu’à connaitre le fin mot de l’histoire.

Morgan est une jeune femme ordinaire, comparée à sa top-modèle de meilleure amie. Elle est discrète,  ne semble pas très à l’aise au lycée contrairement à sa petite sœur qui vient d’entrer en seconde. Mais c’est une bonne élève qui suit le programme de terminal en math & physique. Morgan est puissante et confiante lorsqu’il s’agit de Wicca mais elle n’a aucune confiance en elle lorsque il n’est pas question de magye.

Je l’ai trouvé très agaçante, tout comme Cal d’ailleurs. En parlant du nouveau. Limite arrogant, il devient le centre de toutes les attentions. C’est un sorcier de sang qui fera découvrir la Wicca et sa Magye à plusieurs élèves du lycée. Je l’ai trouvé légèrement manipulateur sur les bords et franchement pas clair… Affaire à suivre!

Il y a pas mal de personnages dans ce premier tome, dès le début c’est un florilège de prénoms à retenir et j’ai trouvé ça vraiment pas terrible! Surtout que tout au long du roman, de nouveaux personnages apparaissent… Pas évident de s’y retrouver et de s’y attacher.

▬  Je découvre Cate Tiernan au travers de ce roman et son style est correct mais sans plus! Je n’ai pas été touchée plus que ça par ses mots, ses tournures de phrases. Ca se lit facilement, mais j’ai assez vite décroché  - au point de mettre cette histoire en pause et de lire un autre livre entre temps - trop de personnages, trop de magye sans être vraiment exploitée…

▬ J’ai aimé découvrir la Wicca au travers des yeux d’une novice, et les extraits de journaux intimes et Livre des Ombres en début de chapitre étaient sympa. De bons indicateurs pour la suite du roman. L’éveil de la jeune femme à la magye était intriguant à lire, savoir jusqu’où elle pourrait aller… Et son histoire est également intéressante.

▬ Mais, comme dis plus haut, j’ai trouvé la magye survolée. Après ce n’est qu’un premier tome et les suivants seront peut-être un peu plus tourner vers les incantations, les Livres des Ombres ou les formules magiques, mais je n’ai pas vraiment accroché avec cette fameuse magye.

Certaines situations étaient vraiment frustrantes mais dans le mauvais sens du terme à commencer par tout ces non-dits en particulier de la part de Morgan. J’ai trouvé ça vraiment saoulant. Mais le plus agaçant dans ma lecture, c’était toutes ces redites concernant les évènements passées quelques pages plus tôt. Une redondance qui a franchement plomber ma lecture, dommage! 

La fin de ce premier tome n’en amène pas forcément d’autre, mais nous plonge dans une sorte de confusion: Qui est le Bon ou le Méchant, où est le Bien et le Mal?

 

 

••• Conclusion

Je m’attendais à autre chose concernant ce roman, légèrement déçue par la tournure de l’histoire et la façon d’aborder la Wicca. Je ne suis pas sure de lire le second tome…

Aujourd’hui, j’écris pour la première fois dans mon Livre des Ombres. Je ne sais pas si je m’y prends comme il faut. Je n’en ai jamais vu d’autres. Mais je tenais à laisser une trace de ce qui m’arrive cet automne, cette année. Ma renaissance. Ma renaissance en tant que sorcière. Je ne me suis jamais sentie aussi heureuse, ni aussi effrayée

 

••• Lecture Commune

Voici les avis de mes partenaires de lecture, qui ont été plus emballé(e)s que moi par leur lecture: 

Biblio87 ; TaramilkaSurmatabledenuit ; …

 

 

.

 

.

 

Top 10 Tuesday {57}

Le Top Ten Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire défini.
Ce rendez-vous initialement créé par The Broke and the Bookish est repris en français par Iani.

top10tuesday1_thumb2_thumb_thumb_thu


Le top 10 de cette semaine est:

Les 10 "univers" que vous aimeriez voir plus souvent dans les livres

Par "univers", on entend par exemple si vous souhaitez plus de livres
qui se déroulent dans l’espace, dans le Grand Nord, dans un certain
pays, etc…


En découvrant le thème de cette semaine, j’ai eu des “flashs” des univers que j’aimerais découvrir lors de mes prochaines lectures, voici ce que j’aimerais voir plus souvent dans les livres:

• Les Amérindiens: Apaches, Cheyennes, Algonquins, Navajos, Sioux, etc…! J’ai une grande fascination et un grand respect pour ces peuples, ces cultures et j’aimerais tellement en lire plus sur le sujet! Et pas forcément avec une histoire d’antan mais pourquoi pas un roman de notre temps sur les Amérindiens.

• Des fictions sur le thème du Rugby! Bah oui, mis à part “petits bruits de couloirs” et autres dictionnaires sur le Rugby  je n’ai pas encore trouver de romans sur ce thème et ça me plairait bien un roman avec pour trae de fond ce sport que j’adore!

• Les Etats-Unis d’Amérique au temps de la guerre de Sécession. Là encore, une période de l’histoire des USA qui m’interpelle autant qu’elle m’effraye. Cette guerre civile fut dévastatrice et pourtant il en est ressorti de bonne choses, comme les premiers pas vers l’abolition de l’esclavage ou encore le rassemblement de toute les états en cet immense pays.

• Des livre de naufrages, de naufragés, j’ai vu récemment un livre en anglais traitant de ce thème et j’ai vraiment hâte qu’il sorte en français!!! Des survivants, des îles désertes, etc…

• Des mondes parallèles comme dans La croisée des Mondes.

• Des univers fantastiques imaginaires hyper développés comme dans les livres de Tolkien avec toute une mythologie

• Des romans (romance ou autres mais pas des thrillers & policiers) se passant dans l’univers médical.

• Des romans se déroulants en Inde, dans des îles paradisiaques, en Nouvelle-Zélande, etc…

• J’aimerais découvrir un univers où créatures de la Fantasy et de la Bit-lit seraient réunis mais où leurs mythologies et leurs cultures seraient bien différentes des “clichés” actuels et où les romances ne se feraient pas forcément entre vampires & humains, ou loups-humains ou vampires-loups (quoi que j’en ai pas encore rencontrer dans les lectures^^) D’ailleurs, j’aimerais bien que la romance ne soit pas le sujet principal d’un roman de ce style Tire la langue 

• Et pour terminer plus de romans épistolaires, comme je les aimes!!!!!!!!!!

 

Et vous, quels sont les 10 univers que vous aimeriez voir plus souvent en littérature?

..

.

 


Archives

novembre 2014
L Ma Me J V S D
« juin    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Newsletter

Catégories