Le sang du rock, 1- Wicked Game ▬ Jeri Smith-Ready

Le sang du rock tome 1

Arnaqueuse depuis le biberon, Ciara Griffin a décidé de mettre ses talents commerciaux au servie d’une radio dont les émissions nocturnes diffusent de vraies pépites. Le secret des DJ: ce sont des vampires, à tout jamais retenus dans l’époque à laquelle ils ont été convertis.

Quand un géant des médias tente de racheter WMMP Radio pour en faire un robinet à tubes, c’est la santé mentale des DJ vampires qui est menacée: sans musique qui les lie à leur époque, ils risquent de faner. Ciara a alors une idée de génie: révéler l’identité des stars de la radio qu’elle a rebaptisée “WVMP: le sang du rock!”

 

 

 

 

 

••• First impressions

Cela faisait un moment que je n’avais pas lu de bit-lit… Le dernier lu étant le premier tome de Mercy Thompson, je crois que c’était en décembre.

C’est lors d’un vendredi-partenariat sur Livraddict que j’ai découvert Le Sang Du Rock, et j’ai tout de suite voulu le lire et en apprendre plus. Associer les vampires au rock, l’idée était originale. Puis dès qu’il est question de musique, mon petit cœur de mélomane n’y résiste pas.

Est-ce que vampires et Rock’n’roll font bon ménage? Et bien lisez ce qui suit et vous verrez Clignement d'œil

 

 

••• Ce que j’en pense

▬  Dans ce premier tome de la saga, nous suivons Ciaraje ne sais pas si les autres tomes auront la même narratrice – une arnaqueuse professionnelle qui plume les gens afin de pouvoir survivre et surtout se payer ses étude à la fac. Cette jeune femme, loin d’être une héroïne casse-cou et douée pour la bagarre, est embauchée dans une station de radio bien étrange, où les DJ ont la particularité d’être… mort, mort-vivant, qui se nourrissent de sang et qui n’aiment pas trop les bains de soleil. Les DJ de WMMP sont des vampires, de quoi présager bien des péripéties -sanglantes ou non – surtout lorsque Ciara est irrésistiblement attirée par l’un d’eux…

▬ L’intrigue principale est la menace de rachat  de la station de radio par une grosse firme: Skywave, qui privilégie les profits à la qualité des musiques qu’ils diffusent. Voila pourquoi Ciara est embauchée comme stagiaire au service marketing. Mais une autre intrigue va se greffer à cette proposition de vente. Je ne vous en dis pas plus, pour ne pas vous spoiler, mais je peux vous dire qu’on parle de fantômes, d’organisation secrète et de très vieux vampires… Alléchant, non?

La première moitié du bouquin se lit tranquillement, le rythme n’est pas très rapide mais il se passe des choses intéressantes, c’est durant cette première moitié du récit qu’on en apprend beaucoup sur les vampires.

Puis tout s’accélère, cela devient de plus en plus palpitant  pour finir en bain de sang… Mince j’ai gâché la surprise? Non mais réveillez-vous, y’a des vampires dans l’histoire, ça ne serait pas de la bonne bit-lit sans un p’tit carnage imbibé d’hémoglobine!

Et puis qui vous dis que c’est la vérité? Peut-être que le personnage de Ciara a déteint sur moi et que je cherche à vous embrouillé ^^

▬  Ciara, justement, est une jeune femme avec un fort caractère.  Notre héroïne n’a rien d’une super-woman prête à risquer sa vie pour sauver celle des autres. Au début du roman, notre arnaqueuse semble égoïste  et très secrète sur sa vie, elle se livre très peu, même à sa meilleure amie Lori. Mais petit à petit, Ciara suscite l’attention et alimente très bien l’intrigue, l’évolution de ce personnage se fait lentement et sans accro. Mis à part quelques morsures…

Parlons un peu de ceux qui mordent, les DJ-Vampires! Chaque vampire a un univers bien à lui, l’époque de leur transformation, et j’ai trouvé ça vraiment sympa de voir évoluer ces morts-vivants dans notre monde d’aujourd’hui. Enfin évoluer c’est un bien grand mot. Je ne parlerais pas en détails des vampires, je vous laisse le plaisir de les découvrir. Ils sont fascinants, parfois  flippant, et souvent drôle.

▬ Ces vampires ne sont pas immortels et c’est ce qui m’a vraiment plu dans cette histoire. Toute la légende vampirique, l’état d’esprit des vampires et leur condition apporte quelque chose de nouveau au genre:

Les vampires se retrouvent “coincés” dans la période au cours de laquelle ils ont trouvé la mort, ce qu’ils appellent leur “Epoque”. Afin de maintenir un certain bien-être référentiel, un vampire continuera à se vêtir et à s’exprimer selon les normes de son Epoque. Par exemple, une femme vampire des années 1920 s’exhibera régulièrement en “garçonne” et prétendra que faire “youpla” avec de multiples partenaires, c’est “formid”.

On retrouve cependant quelques caractéristiques propre aux vampires comme le besoin de sang, la répulsion concernant les choses sacrées ainsi que l’effet mortel du soleil. Mais l’auteure y a greffé une multitude de petits détails qui donne une certaine fraicheur à cette histoire. Ce n’est pas du réchauffé et c’est super!

Jeri Smith-Ready est une auteure que j’ai découverte grâce à ce titre et j’ai trouvé son écriture vraiment sympa.  Tout est bien dosé entre humour, romance, suspense et une pointe de violence sanglante. Les légende sont recherchées, les personnages travaillés, ainsi que la playlist et l’univers musical.

J’ai parfois été dépassée par certaines allusions musicale, mais cela m’a donné envie d’écouter certains des chansons que l’on découvre tout au long du livre.

▬ J’ai aimé l’association vampire&music, mais aussi leur blocage temporel. J’ai aussi aimé cette héroïne qui préfère jouer avec les mots et arnaquer les gens, que de jouer des poings et les blesser physiquement. pour la richesse des personnages vampires que l’on craint & qu’on aime tout de même et aussi les humains qui travaille avec eux.

Ce que je pourrais reprocher à ce premier tome c’est l’action qui arrive un peu tard dans le récit. Et malgré cette héroïne qui sort un peu des “clichés” de la bit-lit, je n’ai pas réussi à m’y attacher.

▬ Je lirais le deuxième tome à coup sûr. Pour voir comment se débrouille Ciara avec ses amis les vampires, mais aussi pour voir comment elle se débrouille dans son nouveau job et surtout pour savoir pourquoi elle est… Je n’en dis pas plus, mais ce premier tome laisse quelques questions en suspend surtout une question concernant Ciara et j’ai bien envie de connaitre le fin mot de cette histoire. ^^

 

••• Conclusion

J’ai bien aimé cette histoire, autant sur le plan musical que pour les us&coutumes des vampires de Sherwood. Cela change de tout ce que j’ai lu & entendu, niveau bit-lit, et j’ai adoré le concept de vampire bloqué dans leur époque. Pour une nostalgique comme moi, j’ai trouvé ça vraiment excellent.

Alors si vous êtes nostalgique, fan de rock ou pas, et que vous avez surtout envie de suivre des vampires pas comme les autres, et bien je vous conseille ce livre!

Il a prit mon sang -et ma vie. Il a fait de moi ce que je suis aujourd’hui, et même si je vis un millier d’années, jamais je ne maitriserai mieux le blues. (Il prend une longue bouffée et recrache la fumée en souriant.) Mais le blues me possèdera pour l’éternité, alors, je considère que ce n’est pas rien.

 

 

 

Je remercie les éditions Milady & Livraddict pour m’avoir permis de découvrir cette nouvelle saga bit-lit dont j’ai hâte de connaitre la suite!!!

.

 

.

 


Laissez vos commentaires

XHTML: Vous pouvez utiliser ces balises html : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Comments RSS Abonnez-vous aux commentaires RSS .
Trackback Laissez un trackback depuis votre site.
Trackback URL: http://nanieblue.free.fr/QNL/wp-trackback.php?p=349

Archives

octobre 2017
L Ma Me J V S D
« jan    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

Newsletter

Catégories